French

Ecocopro

Le site sur les économies d’énergie en copropriété
Recherchez un article ou un dossier

L’éco-prêt à taux zéro, une aide financière moderne pour les copropriétés

 

ec

 L’éco-prêt à taux zéro est un bon moyen d’ordonner dans le temps les dépenses causées par les différentes installations liées aux solutions d’économies d’énergie.

Bien que les travaux de rénovation énergétiques au sein d’une copropriété peuvent être financièrement lourds, avec l’évolution relative à la loi finance 2015, l’éco-PTZ s’est montré plus près des syndicats de  copropriétés que des simples rénovations de l’habitat habituelles.

L’État accorde des subventions lors des travaux de rénovation d’une maison, visant à améliorer ses performances énergétiques et le confort des occupants.

Ces aides peuvent être demandées à différentes entités.

Initialement,les aides en termes  touchent les propriétaires des logements individuels mais avec la refonte de ce type de subvention, elles sont également attribuées aux syndicats de copropriétaires lorsque les travaux concernant les parties communes de bâtiments. Ce prêt est valable sur un ou plusieurs bâtiments de la copropriété, mais toutefois, chaque partie de l’édifice ne peut en profiter qu’une seule fois. Comme toutes autres subventions, l’obtention de l’éco-PTZ collectif nécessite un certain nombre de conditions à respecter :

Dans les pires des cas, minimum 75% des quotes-parts copropriété doivent être compris dans des lots affectés à l’usage d’habitation, destinés à être utilisés en tant que résidence principale. Sur l’aspect participant : seuls les copropriétaires des résidences principales peuvent y prendre rôle (qu’ils soient occupants ou bailleurs) ; il est également à noter que les propriétaires participants ne doivent pas avoir évoqué auparavant un appel à l’éco-PTZ individuel. Pour finir, La construction des bâtiments à subventionner doit remonter en 1990.

Concernant le somme acquise, l’éco-PTZ collectif atteint un plafond maximum de 30 000 € par copropriétaire participant, cela en fonction des travaux effectués. D’une manière courante, il finance les mêmes travaux que l’éco-PTZ individuel. Ces travaux s’élargit sur les parties communes de l’immeuble ou bien sur des parties privatives, faisant l’objet d’une rénovation d’intérêt collectif (comme les fenêtres par exemple).  

Les étapes à prendre en compte pour obtenir les aides


Quelques étapes doivent être franchies afin de bénéficier des aides financières de l’État sur les travaux de rénovation. La première consiste à s’adresser à ces différents organismes afin de connaitre les types d’aides et les conditions de leurs obtentions. Les conseils d’un professionnel du bâtiment simplifieront cette recherche afin de connaître rapidement quels types de travaux permettent de bénéficier de subventions.

En gros, quatre catégories de travaux permettent de bénéficier de subventions. Il s’agit de travaux liés à l’amélioration de l’habitat, ceux destinés à réaliser des économies sur l’énergie comme l’isolation et l’installation de panneaux solaires. Les travaux d’isolation acoustique sont concernés pour les habitations près des aéroports ainsi que les travaux améliorant l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Les aides ne couvrent pas la totalité des travaux et peuvent servir pour le dossier de prêt auprès des établissements financiers.

Taggé avec: ,

Vous devriez aussi aimer

Le programme « HABITER MIEUX » d’aide au financement des travaux de l’ANAH
  Habiter Mieux est un programme d'aide au financement des travaux de rénovation...
AIDES et SUBVENTIONS 2017 A LA RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES A PARIS
  Paris dispose d'un panel d'aides et subventions couplées avec les aides nationales qui...
Thumblated Related Post

Les Commentaires sont clos