ArabianEnglishFrenchGermanSpanish

Ecocopro

Le site sur les économies d’énergie en copropriété
Recherchez un article ou un dossier

Les « Agendas 21 »: Les Communes françaises qui les utilisent et les « agendas 21 de copropriété »

Ce terme « d’agendas 21 »  vise des programmes d’actions sur lesquels se sont engagés les pays au sommet de RIO de 1992 sur le développement durable dans le monde.

Les Communes les font réaliser par des Associations qui émettent auprès des habitants des questionnaires et les rencontrent afin de mettre au point des chartes de développement durable:

Par exemple,l’extinction nocturne de l’éclairage public, une centrale photovoltaïque, une charte biodiversité des espaces verts de la commune, des pistes cyclables etc..

Des agendas 21 de copropriété:

Certaines copropriétés se sont lancées dans des Agendas 21 qu’elles ont imaginé pour leurs immeubles.

Eau, énergie, confort de vie, propreté, espaces verts, déchets, voirie sont traitées ainsi que les liens sociaux sont votés à la majorité simple s’il s’agit de principes ne nécessitant pas de travaux d’amélioration mais de simple entretien « responsable »..

velos

 A la suite du sommet de 1992, l’Etat français s’est engagé à soutenir des « agendas 21 locaux » qui sont maintenant souvent adoptés par des communes ou des communautés de communes qui veulent s’engager dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère.

 Ces « agendas 21 »  peuvent être également établis par région dans le cadre de chartes régionales de développement durable.

 Les 5 finalités mises en avant par le sommet de RIO qui se traduit donc dans les agendas 21 locaux sont les suivantes :

  • lutte contre le changement climatique
  • conservation de la biodiversité c’est-à-dire protection des milieux et des ressources
  • cohésion sociale et solidarité entre territoires et générations
  • épanouissement des êtres humains
  • dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

 Les « agendas 21 » concernent toutes les activités économiques et sociales des territoires sur lesquels ils s’appliquent :

 Tourisme, urbanisme, habitation, logement, sports et loisirs, solidarité et coopération, sécurité, santé, services publics, agriculture et forêts, accès à la connaissance, culture, transports et infrastructures, développement économique, emplois, énergie et préservation de a biodiversité et des ressources naturelles.

 Aujourd’hui la très grande majorité des métropoles européennes a adopté une démarche environnementale dans le cadre d’un « agenda 21 local ».

Selon le Ministère de l’Environnement:

La cinquième session de reconnaissance des « projets territoriaux de développement durable et agendas 21 locaux » a distingué 47 nouveaux territoires.

Depuis 2007, 188 territoires ont ainsi été reconnus « Agenda 21 local France ».

Cette distinction récompense une démarche conduite en concertation avec la population et les acteurs locaux, afin de faire du développement durable le nouveau modèle de développement du territoire. L’agenda 21 se caractérise par un diagnostic partagé, une stratégie et un plan d’action pluriannuel. De la commune à la région en passant par les intercommunalités, les pays, les parcs naturels régionaux et les départements, toutes les collectivités sont concernées.

Projets de déplacements doux, multiplication des zones piétonnes, mise en place de jardins familiaux, développement d’une agriculture plus économe en ressources et respectueuse de la biodiversité, construction de maisons passives, création d’espaces culturels et sportifs à haute qualité environnementale, formation de tous les enseignants du primaire au développement durable…les agendas 21 se caractérisent par des actions concrètes adaptées au besoin de chaque territoire.

Dans la dynamique initiée par le Grenelle Environnement et à l’heure des grands défis qui se posent à l’échelle de la planète, de l’Europe et de la France – changement climatique, prévention des risques, préservation des milieux…- les agendas 21 représentent l’avenir. L’échelon territorial est en effet primordial pour diffuser et mettre en œuvre les principes du développement durable : assurer l’épanouissement des habitants, s’appuyer sur de nouveaux modes de consommation et de production plus durables, respecter les ressources naturelles et remettre l’homme et le lien social au cœur du développement.

Les 47 territoires distingués :

  • Commune d’Arradon
  • Commune de Bouc Bel Air
  • Commune de Cabestany
  • Commune de Chassieu
  • Commune de Châteauroux
  • Commune de Châtenay-Malabry
  • Commune de Coudray
  • Commune de Courbevoie
  • Commune d’Enghien-les-bains
  • Commune d’Epernay
  • Commune de Feigères
  • Commune de Gap
  • Commune de Guidel
  • Commune de Haguenau
  • Commune d’Haubourdin
  • Commune de La Chapelle-sur-Erdre
  • Commune de La Croix Valmer
  • Commune de La Voulte sur Rhône
  • Commune de Landerneau
  • Commune de Lille
  • Commune de Lucenay
  • Commune de Mandelieu la Napoule
  • Commune de Massongy
  • Commune de Montaignac-Saint-Hippolyte
  • Commune de Mouans-Sartoux
  • Commune de Plabennec
  • Commune du Puy-en-Velay
  • Commune de Romans-sur-Isère
  • Commune de Saint-Priest
  • Commune de Sancé
  • Commune de Savigny-le-Temple
  • Commune de Sorède
  • Commune de Treignac
  • Pays d’Auge
  • Pays Bassin d’Arcachon – Val de l’Eyre
  • Pays Cœur d’Hérault
  • Pays Vendômois
  • Communauté de communes du Pays entre Loire et Rhône
  • Communauté de communes du Sarladais
  • Communauté de communes du Vallon de l’Artolie
  • Communauté d’agglomération Limoges Métropole
  • Communauté urbaine de Dunkerque
  • Département des Alpes de Haute-Provence
  • Département de l’Essonne
  • Département de Gironde
  • Département des Hautes-Alpes
  • Région Franche Comté

Les agendas 21 locaux en chiffres

  • 188 collectivités et territoires aujourd’hui reconnus agenda 21 :13 parcs naturels régionaux, 100 communes, 23 communautés d’agglomération ou urbaines, 14 communautés de communes, 13 pays, 19 départements et 6 régions.
  • Près de 600 collectivités déjà engagées dans une démarche agenda 21.
  • Objectif : 1000 agendas locaux à l’horizon 2013.

 

 

Vous devriez aussi aimer

Comment une Région peut-elle baisser les factures énergétiques ?
Pour simplifier ce qui est très compliqué – mais c’est le but de ce site - , l’Etat légifère...
CREATION DE « FRANCE GREEN BUILDING COUNCIL (GBC) »
Les professionnels français viennent (enfin) de commencer de se fédérer en créant l'Association"France...
Thumblated Related Post

Les Commentaires sont clos